DevOps Rex 2016


29/11/2016 devops agile lean

J’étais à DevOps Rex hier ; elle m’avait intéressé de part son intitulé :

La conférence devops 100% retour d’expérience.

En attendant les vidéos, vous pouvez déjà retrouver les slides sur le compte slideshare devopsrex.

La conférence a plutôt bien tenu son objectif au travers de 9 talks mélangeant des réussites et des échecs mais aussi des contextes de petites et grosses entreprises.

En synthèse :

  • DevOps, c’est avant tout une culture, un état d’esprit et des pratiques, bien avant d’être des outils. J’en suis convaincu, la salle le semblait aussi. C’est déjà ça d’acquis mais l’audience était biaisée.
  • L’agile, c’est bien car cela rapproche Métier et Développeurs mais s’il n’y a pas du DevOps dans la foulée pour déployer au fur et à mesure la valeur apportée par les cycles itératifs, c’est idiot. La valeur n’existe que si la fonctionnalité est livrée en production. Il faut donc envisager le “Biz/Dev/Ops” comme j’en ai parlé à l’E1 Conférence lors de mon talk sur le Généraliste (transcript
  • Des synergies également entre DevOps et le Lean dans tout ce qui touche à la réduction de gaspillage et à l’amélioration continue : fournir l’architecture adaptée (pas de sur-engineering), itérer, etc.
  • Notion de juste investissement :
    • Tout automatiser n’a pas de sens mais plutôt que d’avoir des formules complexes pour mesurer le ROI de l’automatisation, prendre simplement une règle de douleur comprise entre 1 et 10 et automatiser tout ce qui représente une douleur supérieure à 5.
    • Le juste investissement fait aussi référence à l’équilibre entre l’agilité et la flexibilité que l’on veut avoir et l’automasation/industrialisation. Cette dernière peut parfois nuire à cette agilité/flexibilité tout comme elle peut la faciliter (en ayant automatisé un sujet, on a du temps pour autre chose)
  • Au delà de la notion de culture et d’automatisation, on retrouve la notion de mesure et de partage des indicateurs (KPI). La mesure permet de factualiser/objectiver les choses et d’avoir du feedback sur nos actions. En partageant nos indicateurs et en connaissant les indicateurs des équipes avec lesquelles on travaille, cela peut être utile qu’ils y aient accès mais nous pouvons aussi les prendre en compte pour nos activités.
  • Dans un contexte de grande entreprise, où la maturité devops peut varier, il est plus intéressant de partager les indicateurs que d’imposer des outils. En laissant chaque équipe adopter les outils dont elle a besoin mais en remontant des indicateurs commun, on évite que des équipes perdent du temps à réimplmenter leurs pratiques actuelles dans un autre outil sans leur apporter une réelle valeur ajoutée mais on leur demande de remonter des indicateurs communs afin de pouvoir évaluer la progression d’ensemble de l’entreprise.
  • Pour mettre en place une démarche DevOps, s’il faut bien partir de la littérature existante, il convient surtout de la contextualiser à son entreprise et ensuite aux équipes voire à l’application concernée afin d’être pertinent.
  • Comme tout “transformation”, il est important d’avoir un management facilitateur a minima voir sponsor. Le succès se fait tant via des initiatives bottom/up que top/down. S’il est important que les objectifs soient définis globalement et éventuellement par le management, il est tout aussi important de laisser une forte autonomie aux équipes opérationnelles pour leur permettre de trouver leur organisation afin de répondre à ses objectifs.

Pas de véritable découverte durant cette conférence pour moi. Plutôt une confirmation et une objectivation d’opinions et/ou d’intuitions que je pouvais avoir jusqu’à présent et de quoi alimenter certaines réflexions.

Une journée intéressante, même si j’aurais apprécié avoir une conférence plus orientée “DevOps depuis les tranchées” et avec un peu moins de recul/hauteur.

Le Blog

Nous partageons ici notre veille et nos réflexions

Article(s) lié(s)

Nuage de tags

docker kubernetes traefik influxdb ansible elasticsearch kafka postgres grafana timeseries python aws redis sécurité mysql tick cloud ovh terraform warp10 cassandra helm swarm telegraf test timescaledb chronograf docker-compose rancher résilience architecture confluent ksql log machine-learning microservice prometheus ptsm serverless spark angularjs api cert-manager cncf container devops flux git gitlab graphql hashicorp iac java javascript monitoring opensource operator optimisation raspberrypi service-mesh stream windows arm bilan csp cérénit dns documentation elastic gcp hpkp ingress jenkins kafka-streams kapacitor kibana kubedb lambda lean licence maesh maintenance microsoft mobile nginx npm orientdb perspective redhat rest rethinkdb reverse-proxy s3 sauvegarde scaleway sql ssh agile apm automatisation azure bash big-data certificat ci/cd cli cluster containerd continous-delivery continous-integration cookie dashboard deployment diff fluxlang framework gdpr grav hsts http/3 https hypriot hébergement influxace influxdata influxdays istio json k3s lets-encrypt linux load-balancer meetup molecule mongodb percona performance php pip pipeline postgresql reaper registry replication rook rpi rsyslog scale secrets société solr sre systemd tls vault virtualenv vscode vue.js wagtail yarn accessibilité acme akka alerte alibaba amazon-emr anonymisation anthos apache-pulsar ara audit bastion beam beat bigdatahebdo bounded-context branche brigade browser buildkit cahier-des-charges cassandra-reaper cd cdc centralisation-de-logs ceph certificats chart checklist chrome ci cloud-init cloud-native cloud-storage clusterip cnab cockroachdb code codeurs-en-seine confluence conftest consul continous-deployment coreos cors covid19 cqrs crash cron crontab csrf css curl d3.js daemonset data-pipelining data.gouv.fr datacenter dataviz date ddd debezium debian delta deprek8 desktop devoxx distributed-systems dive docker-app docker-hub docker-registry docker-swarm documentdb dokcer données-personnelles draft drop-in déploiement développement-du-site e-commerce ebs ec2 edge elassandra electron elk engineering entreprise ergonomie etcd event-sourcing faas facebook faisabilité falcor feature-policy fedora feed filebeat firebase firefox fish flash flask fleet flink flows fluentd forecast formation foundation frontend fsync fullstack github gitlab-ci gke glacier glowroot google google-cloud-next gpu grid géospatial hacker hadoop haproxy harbor hdfs header html html5 http hue ia iaac ibm immutable incident index influxcloud infrastructure-as-code ingénierie inspec jq jquery jwt k3d k8s k9s kotlin kubeadm kubecon kubectl laravel letsencrypt linky liste-de-diffusion loadbalancer logstash logstatsh loi longhorn mailing-list management mariadb message metallb micro-service mot-de-passe multi-cloud médecine métrique newsletter nodeport nomad nosql null object-storage observabilité opa opendata openebs openmetrics openshit openssh openstack openweb over-engineering packaging pandas partiql password persistent-volume-claim pipenv pod portainer prediction prescience publicité pubsub push pyenv quasardb quay questdb queue quic ram rambleed raml react recaptcha recherche redistimeseries reindex reinvent reliability responsive revocation revue-de-code rgpd rkt rolespec root rpo rto runc rwd safe-harbor scalabilité scanner schema sdk search select serverless-architecture service-account service-worker sha1 sharding shell shipyard sidecar souveraineté-numérique spinnaker spécifications sri ssh-agent ssl stash statistique superset suse sympa syslog-ng test-unitaire tidb tiers timer timezone training travail tsl ubuntu unikernel unit ux vendredi victoria-metrics vie-privée virtualbox virtualisation vitess vm vnc volume voxxeddays vpc warpscript web yubikey

Syndication

Restez informé(s) de notre actualité en vous abonnant au flux du blog (Atom)